Transition numérique

Il est encore temps de profiter du suramortissement !

Amortir les biens à hauteur de 140% de leur valeur

Tous les investissements portés sur certains types de matériel ou logiciels bénéficient d'un amortissement supplémentaire de 40%. Soit, pour un équipement d'une valeur de 50 000 €, 70 000 € d'amortissement (50 000 € + 40% = 70 000 €).

Qui peut en bénéficier ?

Les PME exerçant une activité industrielle :

  • soumises à l'impôt sur les sociétés ou à l'impôt sur le revenu selon un régime réel,
  • investissant dans leur transition numérique et leur robotisation (matériels et logiciels).

7 catégories d'équipement sont éligibles au suramortissement :

  • les équipements robotiques et cobotiques,
  • les équipements de fabrication additive (imprimantes 3D),
  • les logiciels utilisés pour des opérations de conception, de fabrication ou de transformation,
  • les machines intégrées destinées au calcul intensif,
  • les capteurs physiques collectant des données sur le site de production de l'entreprise, sa chaîne de production ou sur son système transitique,
  • les machines de production à commande programmable ou numérique,
  • les équipements de réalité augmentée et de réalité virtuelle utilisés pour des opérations de conception, de fabrication ou de transformation.

Ces équipements doivent avoir été acquis ou produits entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2020.

Tous les détails sur le site du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts.

1 Les PME concernées sont celles qui respectent les critères des PME au sens du droit de l'Union européenne (UE). Il s'agit des entreprises :

  • qui emploient moins de 250 personnes,
  • et qui, soit réalisent un chiffre d'affaires annuel n'excédant pas 50 M€, soit ont un total de bilan annuel n'excédant pas 43 M€.